Nicolas Sarkozy

Mais que font les journalistes ?

Je plaide coupable. Je n’ai pas regardé la campagne publicitaire électorale de notre président adoré (inutile de s’énerver pour si peu de chose).

Je me suis contenté de regardé les informations et de dévorer le précieux concentrer de belles histoires déblatérer par Nicolas Sarkozy. Toujours droit dans ces bottes, essayant de faire avaler une couleuvre devenue anaconda aux français.

J’ai adoré le syndicaliste qui a tenu tête au président. Je n’ai pas compris l’agricultrice qui ne fonce pas dans le Sarkozy.

Mais par-dessus tout, j’ai détesté Monsieur Jean-Pierre Pernaud qui essaya de retenir en vain la parole du syndicaliste alors qu’il aurait dû profiter de l’occasion pour enfoncer le clou.

Au final, les journalistes sont inutiles, incapable de poser de vraies questions et d’exiger les vraies réponses.

P-S : Merci M6 d’avoir planifié STAR WARS en face de ce spectacle de foire.

L’art de s’autodétruire

Je veux parler d’Henri Proglio mais je ne lui en veut pas car ce n’est qu’un humain.

Par contre, j’aimerai bien savoir ce qu’il y a dans la tête des gouvernants qui l’ont laissé faire. Je ne sais pas qui mais il s’agit sûrement de Nicolas Sarkozy, de Christine Lagarde et bien d’autres encore.

Ils n’ont pas pensé que l’augmentation de 200% pouvait choquer ?

Ils n’ont pas pensé qu’être dirigeant de 2 entreprises dont une publique pouvait révolter ?

Ils n’ont pas pensé qu’avoir 2 rémunérations pouvait scandaliser ?

Définitivement, je crois qu’ils n’ont pas pensé.

Paroles, paroles, toujours des paroles…

Aujourd’hui, je suis resté sidéré par une intervention de Nicolas Sarkozy. Celui-ci promet à propos de l’agression dans un lycée causant la mort d’un élève, de tout mettre en œuvre pour protéger les établissements scolaires.

Je suis beau joueur, je précise qu’il a aussi dit qu’il serait impossible de totalement se prémunir. Mais comment peut-il tenir de telles promesses alors qu’il sait très bien qu’il ne va rien changer ?

A juste titre, il y a peu j’étais encore au lycée et je me souviens de toutes les mesures de sécurité : hauts grillages tout autour, contrôle « d’identité » à l’entrée, caméra de surveillance, visite régulière de la police municipale.

Alors je pose la question à M. Sarkozy. Allez vous instaurer des fouilles au détecteur de métaux ? Allez vous mettre des policiers en permanence dans les écoles ?

Dommage pour vous et je ne vous laisse pas le bénéfice du doute. Rien de tout cela ne sera mise en place, ça ne servira à rien et ça ne rentre pas dans les plans d’économie de l’éducation nationale.

Au fait pendant que vous plancher sur votre prochaine intervention médiatique, jeter un coup d’œil dans la rue, les SDF vous attendent toujours.

Acheter pour mieux régner telle est la loi de Sarkozy

François Hollande

François Hollande

Il y a des expressions qui rentrent dans la légende. Comme diviser pour mieux régner (Machiavel) ou la loi du talion (œil pour oie, dent pour dent).

Peut-être dans des centaines d’années, nos descendants diront la « loi de Sarkozy ». Ca serait lui faire beaucoup d’honneur mais il faut avouer que sa tactique est redoutable.

Dernier acte, Nicolas Sarkozy aurait proposer à François Hollande, d’être à la tête de la cour des comptes. C’est une bonne idée. En un coup, il garde un ennemi près de lui, affaiblit le PS et bonifie son image en devenant le symbole de l’ouverture.

Heureusement et étonnement, M. Hollande refusa l’offrande et dit se réserver pour la présidentielle. Un acte courageux tant la tâche sera difficile pour lui.

Pas de fève pour la galette des rois de l’Elysée

 Ca pourrait être anecdotique mais je trouve ça tellement révélateur d’une hypocrisie aujourd’hui devenu la règle dans le gouvernement. 

Pour fêter l’épiphanie, Nicolas Sarkozy a invité tout un monde pour partager la galette des rois mais sans fève car l’Elysée ne pourrait consacré un monarque. 

Euh, on parle d’une galette des rois, une tradition. Qui aurait crié au scandale si une couronne était gagnée ? 

Alors de quoi, Nicolas avait-il peur ? D’avoir la fève et d’afficher enfin au grand jour sa vraie ambition ? Ou que quelqu’un d’autre que lui se voit nommé souverain ?

Taxer google et donner de l’argent aux majors, merci la commission Zelnik

Décidemment entre l’état et le peuple la fracture numérique est bien réelle même ouverte et infectée. Après la fameuse HADOPI qui selon moi ne marchera jamais (et pas que moi), la commission Zelnik a rendu son rapport et Nicolas Sarkozy semble bien disposé à les suivre.

Ce qui faut retenir :

  • Taxer google : L’état est comme un vautour, il sent l’argent comme la mort. Dès qu’un succès est trop énorme, il veut sa part du gâteau. Pour vivre heureux, mieux vaut vivre caché (ou ne pas trop réussir).
  • La création d’une carte financée pour moitié par les contribuables pour acheter de la musique en ligne. En gros donner de l’argent aux majors.

Après on entends partout que les impôts n’augement pas… Je me demande si on irait pas plus vite en donnant directement tout notre argent aux gouvernement.

Appel à témoin : vous avez vu la non augmentation des impôts ?

Nicolas Sarkozy

Nicolas Sarkozy

Moi, non. Dans mon entourage non plus ! Pourtant, je vois partout Nicolas Sarkozy se pavaner de ne pas avoir augmenter les impôts.

Faudrait qu’il soit plus précis ! Est-ce en moyenne ? Est-ce juste les impôts sur le revenu ? C’est vraiment flou !

De plus, si on considère que le gouvernement va bientôt rentrer dans le livre des records pour la création d’un nombre incalculable de taxes, j’ai l’impression d’être un pigeon. On retombe dans la politique de communication.

Alors pour que ce soit bien clair et au cas où je cèderais  au lavage de cerveau, je vais noter pour ne pas oublier :

NICOLAS TON BILAN EST POURRI !!!

Mon avis sur le NO SARKOZY DAY

Après une pause annuelle du monde technologique, j’apprends que la blogosphère française est en ébullition autour de l’organisation du NO SARKOZY DAY (voir plus bas).

Certains sont pour d’autres contre (comme d’habitude) et le débats a semble-t-il été assez musclé pour écrire une déclaration commune.

Je crois qu’il ne faut pas perde de force à définir une revendication. De toutes manières, il ne faut pas rêver, quel que soit le fond et la forme, la manifestation ne changera rien. Nicolas Sarkozy sera toujours président et tant mieux car il a été élu démocratiquement.

Le but doit plutôt être de rassembler un maximum de personne pour dire « on en a marre de cette politique sans nom » et faire passer le message à la France d’en haut. Tous autres objectifs me semblent utopiques…

Le NO SARKOZY DAY en route

SARKOZY je te vois

SARKOZY je te vois

Ce qui était prévisible est arrivé.  L’engouement pour le NO BERLUSCONI DAY a suscité des envies. Le NO SARKOZY DAY est lancé et il aura lieu le 27 mars 2010. Toute les infos disponibles sur le site officiel www.no-sarkozy-day.fr

La taxe carbone victime de l’archanement du président

Il y a une qualité que j’adore chez les gens, c’est la persévérance ! Mais il faut reconnaître que si elle s’accompagne d’un mauvaise foi évidente, elle peut rapidement mener à la perte.

Et quand je vois Nicolas Sarkozy, j’ai bien l’impression qu’il en est victime. Déjà, il y a la loi HADOPI. Un projet mort né, intolérable qui nous prive de nos libertés. Et pourtant, malgré les revers, le président persiste avec une loi chimère qui ne fonctionnera pas, coutera cher en argent et en popularité.

Puis lors des vœux 2010, Nicolas a annoncé la couleur. Il ne renoncera pas à la taxe carbone. Une usine à gaz (ironique) qui ne résoudra rien et ne servira à rien. Sinon à offrir une nouvelle taxe au français.

Alors Monsieur le président si pour la nouvelle année, vous apprenez à laisser tomber ?